couverture saison 2018Cliquez sur l’image pour afficher le programme

Accès libre et gratuit pour toutes les animations

 

 

Du 3 juillet au 31 août, Exposition “Émile Vignes, un regard sur les Landes”
Les photographies constituant cette exposition ont été puisées parmi les photographies les plus célèbres et représentatives de l’œuvre d’Emile Vignes, photographe landais (1896-1983) qui a immortalisé les scènes de vie quotidienne des Landes de 1916 aux années 1950. L’exposition s’attache particulièrement aux scènes rurales : le métier des bergers, charbonniers, muletiers, le gemmage, la chasse, la bugade (lessive traditionnelle), le soutrage, les travaux dans les champs. S’y ajoutent les photographies phares d’Émile Vignes : portraits de “Ceux de chez nous”, paysages forestiers et photographies primées.

 

Vendredi 6 juillet, 18h, Vernissage de l’exposition et conférence “Émile Vignes : gens et paysages des Landes de Gascogne, Du paysage à la carte postale” par Florence Raguénès, Conservatrice de l’écomusée de Marquèze.
Né à Castets en 1896, Émile Vignes est issu d’une famille d’agriculteurs. Il suit une scolarité jusqu’à l’âge de treize ans puis travaille comme cultivateur auprès de ses parents métayers, puis comme résinier et muletier.
Réformé au cours de la Première Guerre mondiale, il revient à Castets, avec des photos des hommes restés au front, qu’il donne à leurs épouses. Il consacre ensuite sa carrière à photographier la vie dans les Landes en s’installant comme photographe, en 1919. Il commence par des tirages bistrés puis passe au noir et blanc. Son activité commerciale (portraits, mariages, fêtes) le mène parfois d’un bout à l’autre du pays. Mais arpentant les Landes, il s’engage peu à peu dans un travail personnel et artistique sur le paysage, et documente largement la vie quotidienne, les activités traditionnelles de chasse, d’élevage, de sylviculture.
En partenariat avec le Parc Naturel régional des Landes de Gascogne.

Mercredi 1er aout, Grande journée portes ouvertes 2.0 !
Cette journée sera entièrement dédiée au numérique et multimédia :
Venez découvrir et prendre en main le matériel en prêt à la Médiathèque.
Découvrez les applications en réalité augmentée sur les tablettes : donnez vie à un coloriage, faites une course de voitures dans la bibliothèque…
Découvrez la Surface Pro, initiez-vous aux liseuses, manipulez l’iMac, défiez vos amis sur les consoles …
Les bénévoles de l’association API seront là pour vous accueillir, vous guider et répondre à vos questions…
De 10h30 à 17h30, sur la place de la Médiathèque, le tour de France des Voyageurs du numérique déploiera son Ideas Box.
Avec les Voyageurs du Numérique créez votre premier jeu vidéo, découvrez comment fonctionne un site Internet, partez à la chasse aux fausses informations, construisez un piano avec des bananes ou de la pâte à modeler, programmez un robot,…
Petits et grands venez jouer pour comprendre le fonctionnement des outils numériques et apprendre en vous amusant !
Le 1er août, les Voyageurs du Numérique s’installent à St Symphorien dans une médiathèque en kit (l’Ideas Box) pour vous proposer des activités ludiques et créatives autour de l’univers passionnant du numérique. Casques de réalité virtuelle, tablettes, ordinateurs, jeux et livres vous permettront de vivre une multiplicité d’activités et de mieux comprendre les outils numériques qui nous entourent.
Site Internet : voyageursdunumerique.fr et page FB : facebook.com/lesvoyageursdunumerique
Ce programme est une initiative de Bibliothèques Sans Frontières soutenue par la Fondation d’Entreprise FDJ

Du 3 au 30 septembre, Exposition Fuda Fudak, l’endroit qui scintille, à l’occasion de la parution de cette bande dessinée, signée Li-Chin Lin aux éditions Ça et Là.
“Après un premier roman graphique consacré à Taïwan (Formose, çà et là, 2011), Li-Chin Lin réalise avec Fuda-Fudak un reportage passionnant sur l’une des communautés aborigènes de l’île, les Amis. Avant l’arrivée des immigrés chinois au 17e siècle, Taïwan était habitée par une vingtaine de groupes aborigènes. Les Amis sont l’une des tribus indigènes qui subsistent. En 2013, une amie de Li- Chin Lin, Hsiao-Ching, décide de quitter la capitale, Taipei, pour s’installer à Dulan, un village Amis de la côte Est. Elle y monte un projet de ferme bio et noue rapidement des relations fortes avec les Amis, puis en vient à défendre leurs intérêts, et milite avec eux contre un énorme projet de complexe hôtelier sur la plage de Fudafudak, proche de Dulan…. Réalisé entre 2013 et 2015, Fuda Fudak, l’endroit qui scintille décrit l’installation de Hsiao-Ching dans ce village, la mise en place de sa ferme bio, ses relations avec les aborigènes, ainsi que l’histoire du conflit avec les autorités locales jusqu’à la conclusion de l’affaire Fuda-Fudak. Li-Chin Lin a vécu avec Hsiao-Ching et les Amis pendant plusieurs mois. À travers le récit de leurs quotidien, elle montre comment une minorité tente envers et contre tout de préserver ses coutumes et son cadre de vie, face à des intérêts financiers.”
Li-Chin Lin, lauréate BD du Chalet Mauriac, est venue en résidence 2015, pour son projet FudaFudak. Nous avons le grand plaisir de l’accueillir à nouveau à Saint-Symphorien, à l’occasion de la parution aux éditions çà et là de cette bande dessinée sensible et engagée.
En partenariat avec le Chalet Mauriac et Écla Aquitaine

 

Vendredi 14 septembre, 18h, Nous aurons le plaisir d’accueillir l’équipe éditoriale des éditions Le Festin pour le lancement officiel du numéro d’automme 2018 de la Revue Le Festin, avec pour thème : Chefs-d’œuvre en péril.
“Première publication culturelle et touristique de la Nouvelle-Aquitaine, la revue Le Festin permet à un large public de découvrir les richesses artistiques de la région. Du local à l’universel, des monuments historiques à la création la plus contemporaine, la revue trimestrielle défend, depuis près de trente ans, une vision dynamique et originale de la culture.”

 

Samedi 29 septembre, 10h, Atelier multimédia : Comment éviter les pièges sur le net
(Attention changement de date !)
Les “pirates” sont de plus en plus malins, mais avec un peu de vigilance et quelques outils, on peut facilement éviter de tomber dans le piège de mails frauduleux, d’une arnaque, d’une intox ou d’un hoax (fausse information et poussant le destinataire à diffuser la fausse nouvelle à tous)

 

Vendredi 28 septembre, Journée “Chalet Mauriac, résidences d’écritures numériques et contemporaines”,
“En 2017, les 5 ans du Chalet Mauriac ont révélé la richesse des rencontres artistiques et des projets soutenus dans le cadre des résidences.
La réussite de cet événement a incontestablement reposé sur les partenariats mis en place depuis plusieurs années autour du Chalet Mauriac, avec la Mairie de Saint-Symphorien, le Cercle Ouvrier et la Médiathèque municipale Jean Vautrin.
Après cinq ans d’exercice, le Chalet est identifié comme un lieu de résidence d’écriture aux niveaux national et international, sur un territoire et un village qui procurent aux auteurs toutes les conditions nécessaires à la création.
S’il fallait une preuve, les 5 ans ont montré l’importance de se réunir pour se souvenir, échanger, partager. Un temps de rencontres sur une seule journée est prévu le vendredi 28 septembre 2018 avec l’ambition d’en faire un rendez-vous annuel de restitution des travaux écrits au Chalet.”
Ce rendez-vous proposera le vendredi 28 septembre à la Médiathèque Jean Vautrin, dans le parc du Chalet Mauriac et dans le village :
Aux scolaires, de 9h à 16h, des rencontres à la carte avec des auteurs autour de leurs œuvres, un programme de courts-métrages soutenus, des balades littéraires et patrimoniales.
À tous, à partir de 18h, avec une rencontre autour de l’œuvre d’une auteure accueillie au Chalet, Li-Chin Lin et, à 19h30, la projection d’un film écrit au Chalet.
Toujours basée sur les partenariats et les échanges, cette journée aura lieu avec tous les partenaires du Chalet pour prolonger les liens de programmation : la Région Nouvelle-Aquitaine, son agence Écla, en charge des résidences du Chalet, la Mairie de Saint-Symphorien, le CFM-Malagar, La Forêt d’Art Contemporain, le Cercle ouvrier et, bien sûr, la Médiathèque Jean Vautrin.

 

Vendredi 28 septembre, 18h, “Fuda Fudak, l’endroit qui scintille : patrimoine naturel, patrimoine sensible”, présentation de l’œuvre Li-Chin Lin

 

Du 2 au 31 octobre, Exposition “Plumes et Cie”, Entrez dans l’univers fabuleux des oiseaux !
Becs et couvées, oiseaux de malheur ou de paradis, technicité de l’œuf ou  bestiaire des chansons populaires, vous serez incollable sur le peuple du ciel !
Cette exposition s’adresse à tous les publics, des plus jeunes aux plus grands. Elle offre une multitude de parcours possibles, et propose des ateliers divers, avec ou sans tablettes, qui font du visiteur un explorateur actif.
En partenariat avec Biblio Gironde (BDP33)

 

Samedi 20 octobre, 10h, Atelier multimédia : Initiation à Power point.
Utilisation du matériel de la Médiathèque.
Venez avec quelques photos personnelles et vous pourrez réaliser votre diaporama à partager avec votre famille et vos amis.

 

Mercredi 24 octobre, 14h, Atelier Mutimédia, Impression 3D
Stéphane Verdy, créateur de La Fleur de l’Impression 3D, vous propose un voyage du virtuel au réel.
En effet, l’invention du Professeur Tournesol dans Tintin et le Lac aux requins (1972), une machine capable de
répliquer n’importe quel objet, est maintenant en partie réalisable.
Imaginez quelque chose, scannez quelque chose, et … imprimez-le !
Les applications sont maintenant disponibles dans tous les métiers (Médecine, Automobile, Aéronautique, Spatial, Bâtiments, Mode, …) et les possibilités sont illimitées.
Voici le monde dans lequel nous vivons, pas de magie, juste de nouveaux outils que nous vous proposons de découvrir.
De la modélisation 3D sur ordinateur à la mise en œuvre d’une impression, vous toucherez du doigt le rêve du Professeur Tournesol !

 

Vendredis 9 et 23 novembre, 18h, Mois du film documentaire
Nous vous donnons rendez-vous pour la diffusion de films documentaires, dans le cadre du “Mois du Film documentaire”.
Nous recevrons à ces occasions des réalisateurs et réalisatrices accueillis en résidence au Chalet Mauriac.
“Le pari du Mois du film documentaire est de développer un réseau national pour la visibilité de ce genre. À travers la forte participation des 2 000 structures, la manifestation favorise les échanges interprofessionnels des acteurs de la diffusion et de l’action culturelle et cinématographique.
Ensemble, les participants mutualisent moyens et énergie afin de valoriser la richesse de la création, faire découvrir des œuvres rares ou peu diffusées, proposer des moments de découverte collective pour susciter la curiosité du public, faciliter la rencontre avec les réalisateurs et intervenants, sensibiliser les jeunes publics à ce genre.” Le Mois du film documentaire
En partenariat avec Images en Bibliothèque et Écla Aquitaine, cette manifestation permet aux cinémas et aux médiathèques de proposer un choix varié et passionnant de films documentaires durant tout le mois de novembre.

 

Samedi 17 novembre, de 14h à 17h, Défi jeux, venez défier vous amis sur consoles, PC et tablettes !

 

Samedi 24 novembre, 10h, Atelier multimédia : Comment organiser ses documents
La sauvegarde et la gestion de ses données sur son ordinateur relève toujours du casse tête. Venez voir comment enregistrer un fichier et le retrouver ensuite, organiser/classer/trier ses photos ou autres documents, reconnaître les différents types de fichiers, rechercher les doublons ou un fichier perdu….

 

Vendredi 14 décembre, 18h, “Autour de Noël” : un joli début de soirée ensemble, autour de contes de Noël !
Pour toute la famille.
Dépôt des lettres de Noël et départ express le soir même à destination du Père Noël.

 

Samedi 15 décembre, 10h, Atelier multimédia : Initiation à Publisher
Utilisation du matériel de la Médiathèque.
Venez avec une image ou plus…et vous réaliserez une carte de vœux à envoyer par mail ou à imprimer pour l’envoyer à vos proches.